Hypnothérapie : Les étapes de l’hypnose et son fonctionnement

Hypnothérapie : Les étapes de l’hypnose et son fonctionnement

Nous allons voir dans les lignes qui suivent comment se définit l’hypnose, quelles utilisations thérapeutiques peuvent être faites. Nous verrons également les études scientifiques qui mettent en avant le pouvoir de l’hypnose.

Définition de l’hypnose

L’American Society of Clinical Hypnosis définit l’hypnose clinique comme suit:-

« …un état d’absorption intérieure, de concentration et d’attention focalisée. C’est comme utiliser un
une loupe pour focaliser les rayons du soleil et les rendre plus puissants. »

Hypnose hétérosexuelle

D’abord, le processus de l’hypnose implique une relaxation profonde du corps et de l’esprit. Après la phase de relaxation, il y a une altération de l’état de conscience qui conduit à une concentration accrue. Cette concentration accrue, à son tour, se traduit par une plus grande susceptibilité à la suggestion.

Tout d’abord, nous examinerons l’état hypnotique qui est induit avec l’aide d’une personne formée en hypnothérapie ou en hétéro hypnose.

La majorité des hypnothérapeutes cliniques suivent aujourd’hui un modèle plus proche des idées de Milton Erickson (1901 – 1980).

L’approche d’Erickson est centrée sur la croyance que chaque personne possède sa propre capacité unique à guérir et à résoudre les problèmes.

Ainsi, l’hypnothérapeute facilite simplement le processus créatif individuel et unique.

L’approche d’Erickson à l’hypnothérapie a remis en question les croyances antérieures entourant le subconscient et l’inconscient. En effet, il était généralement admis que ces parties cachées de l’esprit contenaient des conflits réprimés et négatifs. Par exemple, des désirs ou des pulsions sexuelles sombres.

Erickson a complètement changé ces idées et a souligné la sagesse et la créativité de l’inconscient dans la résolution de problèmes. De plus, Erickson a mis l’accent sur l’intelligence de l’inconscient.

L’héritage le plus important du travail d’Erickson est l’accent mis sur la relation thérapeutique interactive et une approche extrêmement individuelle. Ainsi, l’accent est mis sur le caractère unique d’un individu et sur une approche thérapeutique adaptée à ce caractère unique.

Rappelez-vous, vous êtes unique… comme tout le monde.

Le processus d’hypnose : Que se passe-t-il ?

i. Hypnothérapie : Préparation ou  » examen préalable « 

Une séance d’hypnothérapie avec un  » guide  » ou un hypnothérapeute se déroule habituellement dans un environnement calme, relaxant et sécuritaire, sans interruption.

L’entretien préliminaire entre la personne à hypnotiser et le  » guide  » met normalement en évidence les attentes et les expériences passées de l’hypnose (le cas échéant). En outre, il y a une discussion sur le problème spécifique sur lequel il faut travailler.

Souvent, ces domaines problématiques comprennent des comportements ou des pensées qui doivent être rééquilibrés ou complètement modifiés. Par exemple, de l’aide pour arrêter de fumer ou perdre du poids.

Au cours de cet entretien préliminaire, un hypnotiseur compétent obtient beaucoup d’informations. Ainsi, l’entretien initial aidera l’hypnotiseur à trouver la meilleure technique d’induction pour un individu en particulier.

Une séance d’hypnothérapie suit habituellement un schéma :

  • La préparation ou la sélection, d’un client
  • Induction d’un état de conscience altéré
  • Approfondissement de l’état de transe, qui est connu pour ouvrir la suggestibilité »
  • Les suggestions post hypnotiques : Des suggestions sont données concernant le problème ou le domaine dans le psychisme à travailler

ii. L’induction hypnotique

Typiquement, dans une séance d’hypnothérapie, les quinze premières minutes sont conçues pour détendre le corps et l’esprit. Cette première étape de l’hypnose s’appelle l’induction. Les phases d’induction consistent à encourager une personne à entrer dans une  » transe de la lumière  » à l’aide de techniques de relaxation. De telles méthodes de relaxation agissent à la fois sur l’esprit et sur le corps.

Le processus  » d’induction graduelle  » encourage la personne à être hypnotisée à se concentrer sur tous ses muscles et à les détendre. De plus, cette technique de relaxation physique aide à se libérer de la tension et de l’anxiété.

Habituellement, une certaine attention sera accordée au ralentissement et au contrôle de la respiration, ce qui, encore une fois, encourage la relaxation et distrait l’esprit conscient.

Il existe de nombreuses méthodes d’insertion différentes et différentes personnes répondront mieux à certaines qu’à d’autres. Il est donc important d’utiliser une approche très individualisée pour les séances d’hypnose.

iii)  » Approfondissement  » de l’État de Transe hypnotique

La deuxième étape du processus hypnotique est d’approfondir l’état de transe. Cet  » approfondissement  » prépare l’inconscient à être plus réceptif aux nouvelles suggestions. hypnothérapie. De plus, une fois que les nouvelles suggestions auront été acceptées, de nouveaux schémas de pensée et de comportement suivront.

Parfois, les techniques utilisées pour approfondir la transe ne font que poursuivre et renforcer la méthode d’induction choisie. Cependant, de telles méthodes impliquent généralement un approfondissement de la relaxation corporelle combiné à des techniques de visualisation en profondeur dirigées par l’hypnotiseur.

Pour un examen plus approfondi de certaines de ces techniques d’approfondissement, voir le scénario complet de l’hypnose.

Il est très important de s’assurer que le sujet est entré dans un état  » profond  » de conscience altérée, avant de passer à la phase de  » suggestion hypnotique  » du processus.

Les trois niveaux ou stades de l’état hypnotique

  • État hypnoïde : Le premier stade de l’hypnose est amorcé dès l’induction. C’est un état  » léger  » de relaxation et de concentration intérieure. L’état hypnoïdien est caractérisé par des mouvements oculaires flottants.
  • Etat Cataleptique : La deuxième étape de l’hypnose est un  » approfondissement  » de l’état altéré. Ce niveau se caractérise par des mouvements oculaires d’un côté à l’autre.
  • État somnambulisme : Cette étape est l’état de transe le plus profond, caractérisé par l’enroulement vers le haut des yeux. Les suggestions sont reçues à un niveau inconscient et la personne peut ne pas se souvenir de les avoir entendues.

Quelle est la profondeur de votre Transe hypnotique ?

Il est intéressant de noter que la plupart des travaux sur le dépassement des mauvaises habitudes et/ou l’amélioration de soi sont réalisés lorsqu’une personne est dans un état hypnoïde ou cataleptique.

De plus, on croit que plus l’état de transe est profond, meilleurs sont les résultats.

Cependant, parce que le processus d’hypnose est si subjectif que seule la personne qui a été hypnotisée peut évaluer la profondeur de l’état de transe.

Le fait que la mémoire puisse être altérée dans le processus hypnotique ne fait qu’ajouter aux difficultés d’évaluation des niveaux de transe.

Les trois états décrits ci-dessus sont plus un’guide’ de l’hypnose.

Avec les progrès de l’équipement d’imagerie du cerveau, la transe hypnotique a commencé à recevoir une certaine attention et une accréditation.

L’étude scientifique et l’hypnose

Dans une étude de Kosslyn (2000), huit personnes hypnothérapeutiques ont été examinées par TEP (tomographie par émission de positrons) sous hypnose. On a demandé aux sujets de voir un motif de couleur, puis le même motif en échelle de gris. Ensuite, les participants ont vu un modèle similaire d’échelle de gris en couleur et finalement le modèle d’échelle de gris comme échelle de gris.

Les zones des hémisphères gauche et droit du cerveau ont été activées lorsqu’on leur a demandé de percevoir la couleur, que le sujet regarde ou non un motif de couleur ou un motif en échelle de gris.

Il en a résulté la conclusion que les changements observables dans les expériences subjectives pendant l’hypnose se reflétaient en fait par des changements dans les fonctions cérébrales.

Le travail de Kossly est important. C’est parce qu’il illustre comment les suggestions hypnotiques influencent l’activité cérébrale et pas seulement le comportement et l’expérience.

iv. L’utilisation thérapeutique de l’hypnothérapie

L’étape suivante du processus hypnotique est celle des suggestions visant à modifier les schémas de pensée et les comportements. Souvent, l’hypnotiseur et le patient se sont mis d’accord sur ces suggestions d’amélioration de soi lors de l’introduction initiale.

La formulation des suggestions est très importante. La recherche a montré que l’inconscient réagit bien aux suggestions ou aux questions ouvertes. Mais ne reconnaît pas les suggestions négatives.

Un hypnotiseur compétent sera en mesure de formuler des suggestions qui influeront sur le changement d’une façon à laquelle chaque personne réagira. En outre, les suggestions doivent être formulées d’une manière qui correspond à la  » vision du monde  » du sujet.

Une suggestion post-hypnotique est faite pendant le processus hypnotique. Mais a un effet à un moment ultérieur dans l’avenir.

De plus, une suggestion peut être acceptée immédiatement. Mais le plus souvent, la suggestion devra être répétée régulièrement sur plusieurs séances pour s’enraciner dans l’inconscient. Cependant, une fois que la suggestion se sera concrétisée, les schémas de pensée commenceront à changer. Enfin, les nouveaux schémas de pensée conduisent à un véritable changement de comportement.

Les suggestions post-hypnotiques peuvent être visuelles ou auditives – cela dépend de chaque individu et de la façon dont il réagit au monde.

La sensibilité d’une personne à la stimulation visuelle ou auditive doit être évaluée par un bon hypnotiseur lors de la phase préparatoire ou de  » dépistage « . En outre, des indices physiques supplémentaires peuvent être donnés lorsque l’hypnothérapeute fait passer un sujet d’une transe lumineuse à une transe  » d’approfondissement « .

Dans les prochains articles sur les scripts hypnotiques, nous examinerons les différentes étapes de l’hypnothérapie avec quelques exemples de suggestions hypnotiques.

v. Fin de la séance d’hypnose

Néanmoins, la fin de la séance d’hypnose est assez simple et implique un retour progressif à la pleine conscience.

Encore une fois, ce processus peut être mis en œuvre de plusieurs façons.

Une méthode courante consiste à compter à rebours à partir de 10, la personne devenant pleinement consciente et consciente sur le chiffre 1 avec un  » éclaircissement  » progressif de l’état mental en cours de route.

Add Your Comment

Prendre Rendez-Vous

Contactez moi

Contactez votre hypnothérapeute à Bordeaux via le formulaire de contact ci-dessous.